L’acronyme CGV est un terme courant tant en marketing que sur le web. Il sert à désigner les conditions générales de ventes d’un produit. Ces dernières sont en réalité des mentions obligatoires que l’on doit retrouver au niveau d’une entreprise ou d’une boutique de e-commerce. Les vendeurs, les sociétés et certains consommateurs présents sur Shopify en ont généralement connaissance. Quelles sont les différentes composantes des CGV ? Comment les rédiger afin d’apporter des données claires aux clients ? Les réponses à ces questions vous seront données dans le présent article.

Les différentes composantes des CGV

Quatre principales composantes constituent l’ossature finale des conditions générales de vente d’un produit. Il s’agit de :

  • Le contrat de vente à distance,
  • Les produits ou articles disponibles en ligne,
  • Les modalités de ventes d’un produit,
  • Le prix et le paiement en ligne.

Le contrat de vente à distance

Ce contrat comprend des éléments tels que : l’adresse e-mail, le numéro de téléphone et l’adresse postale de votre société. Ces coordonnées permettent à l’acheteur d’avoir des précisions approfondies au sujet de votre société surtout en cas de présence sur Shopify ou sur une plateforme populaire sur internet. Lorsqu’il passera une commande, cela voudra implicitement dire qu’il accepte votre contrat de vente et plusieurs autres modalités en lien avec le code de la consommation et les lois en vigueur sur Shopify ou les autres plateformes accessibles via Internet. Il convient de bien gérer ce domaine pour vous assurer de l’efficacité du service. Il s’agit là d’une solution parfaite pour attirer de la clientèle dans votre domaine d’activité.

Les produits disponibles en ligne

Il s’agit ici d’une présentation des produits ou articles en vente et des services disponibles au niveau des pages web. Dans cette section, vous êtes appelé à détailler minutieusement tous les produits et services disponibles au niveau de votre boutique en ligne ou de votre plateforme. L’état de vente d’un produit et les conditions de retour doivent être également précisés. Cela vous permettra d’être légalement protégés lorsque des mécontentements surviendraient au niveau des consommateurs ou en cas d’annulation de commande. Présenter vos produits, c’est rassurer aussi les internautes sur la qualité de votre service. La liste des produits disponibles en ligne sert de guide en ce qui concerne les services que vous offrez sur la plateforme.

Les modalités de commande

Vous devez décrire ici la manière dont vos clients passeront la commande à votre société. Il s’agira donc de préciser les différentes étapes de ce processus de vente. À titre illustratif, vous pouvez attirer l’attention de vos clients sur des impératifs tels que : la création d’un compte et la méthode d’ajout au panier ainsi que les possibilités de rétractation sur votre page internet. Ainsi, vous faites de votre business, une activité sécurisée qui respecte les politiques et le loi en vigueur sur le web. Le client doit accepter ces modalités afin de respecter les dispositions contractuelles qui le lient à vous. Ce qui rend le service de votre société plus performant.

Le prix et le paiement en ligne

Vos CGV doivent renseigner la clientèle sur la devise utilisée pour les paiements ainsi que la taxation en vigueur au niveau des produits commandés. Les prix que vous afficherez doivent porter les mentions TTC ou HT en fonction de leur nature. Vous devez également apporter des détails au sujet du modèle de paiement et de validation de la commande après sa passation sur votre site internet.

Outre ces composantes, on retrouve aussi d’autres éléments qui doivent nécessairement figurer au niveau des conditions générales de vente. Vous devez donc songer à rédiger du contenu à ce propos. Ce sont :

  • Les informations en lien avec la livraison du produit, le délai, la date de réception et l’utilisation des  articles en vente sur Shopify ou l’une des plateformes les plus usitées sur le web,
  • Les garanties légales pour les clients ou acheteurs,
  • Les retours et les responsabilités engagées,
  • Les obligations du client en ce qui concerne votre service,
  • Les cas de force majeure,
  • L’exercice du droit de rétractation sur une page de vente,
  • La réserve de propriété,
  • Les données personnelles au niveau d’une page de vente,
  • Les charges du client par rapport au service mis en place,
  • Le droit applicable, la loi ou la politique en vigueur et le règlement des litiges.

Pour assurer l’efficacité de ces différentes composantes, il est préférable confier leur gestion à des professionnels avisés. Ces composantes représentent des outils indispensables à la productivité de l’entreprise. En tant qu’entrepreneur, il faudra mettre en place les stratégies appropriées pour garantir un développement optimal. Cette solution n’est pas à négliger, car elle contribue à améliorer la qualité du service.

Quelques erreurs à ne pas commettre au moment de la rédaction de vos CGV

Vos CGV doivent contenir bien évidemment toutes les composantes énumérées plus haut. Mais il existe des clauses qu’il ne faut pas y intégrer. Ces dernières portent le nom de clauses grises ou noires. Elles visent très souvent à tromper l’acheteur. Au nombre de celles-ci on peut citer :

  • La suppression ou la réduction du droit à la réparation du préjudice subi par un acheteur,
  • L’imposition au consommateur d’une indemnité exagérée en cas de non-exécution de ses obligations,
  • La possibilité de modification ou de résiliation unilatérale des clauses du contrat par les professionnels.

Cette énumération n’est pas exhaustive, car il existe plusieurs autres clauses grises. Faites donc attention. Il est de votre devoir de mettre à la disposition de vos clients, des CGV qui respectent les normes ou les politiques en vigueur.

En cas de non-intégration de vos CGV à votre e-commerce ou de non-respect de ces dernières, vous pouvez subir une amande administrative dont le montant est susceptible d’atteindre les 15000 €. En tant qu’entrepreneur ou professionnel, respecter cette règle élémentaire est obligatoire. Que vous soyez donc sur Shopify ou l’une des autres plateformes accessibles via Internet, vous devez offrir un service de qualité à votre clientèle. Ainsi, le taux de consommateurs satisfaits par ce service et la qualité de vos produits ne cessera de croitre.

La création et la gestion de sites dans le cadre du e-commerce prend en compte plusieurs facteurs, dont le CGV. Ce dernier fait partie des outils indispensable a l’efficacité de tout service. Générer les CGV de sa boutique en ligne permet donc de garantir la satisfaction des clients.